Alain Duménil, homme d’affaires et auteur prolifique

LouinfoLeave a Comment

Portrait d' Alain Duménil

Homme d’affaires à succès et grand mécène français, Alain Duménil est aussi connu pour ses talents pour l’écriture. Classé parmi les grandes fortunes de France, Alain Duménil est un auteur de trois œuvres littéraires publiées entre 2008 et 2012. Il faut noter qu’en 2007, avant le début de son aventure dans l’écriture, il crée le prix Duménil pour récompenser annuellement un auteur français. Voici une présentation brève et succincte des œuvres littéraires d’Alain Duménil.

La fête royale

Alain Duménil fait son entrée dans la littérature en tant qu’auteur avec « La fête royale » un roman publié en 2008 aux éditions Plon. Il s’agit là du premier livre d’Alain Duménil qui raconte les aventures de Nicolas Fouquet pendant la France baroque. L’histoire de ce roman est une fable qui met en scène un homme d’État et pose le problème de la liberté d’expression. 

L’auteur part du postulat que l’usage de la liberté d’expression n’est ni bon, ni mauvais, mais juste insuffisant. D’après lui, cette liberté est fondamentale et ne doit pas rencontrer de limitations politiques, juridiques, morales. 

Pour un premier roman, Alain Duménil fait sensation avec une œuvre à la fois provocatrice et d’une grande qualité littéraire. Il s’insurge ainsi contre les idées reçues du débat public français et va à l’encontre des certitudes, des bonnes intentions et de tout ce qui pourrait limiter l’expression de la liberté d’expression.

Parfum d’empire : la vie extraordinaire de François Coty

Paru en 2009, « Parfum d’empire : la vie extraordinaire de François Coty » est le second roman d’Alain Duménil. Juste un an après la parution de son premier roman, l’homme d’affaires revient cette fois-ci avec la biographie de François Coty. Ici, le roman évoque le fait que le personnage était parti pour devenir millionnaire. Mais au lieu de se contenter de son succès, il va sombrer et connaître la misère. Alors qu’il fut l’homme le plus riche de France, François Coty va mourir seul et ruiné.

Rue Bassano

En 2012, Alain Duménil publie son troisième et dernier roman intitulé « Rue Bassano ». aux éditions Fayard, ce roman relate une histoire d’amour qui prend place dans la rue Bassano. La rue Bassano a son importance ici, car il s’agit aussi de la rue où se trouve l’entreprise de l’homme d’affaires. Les faits se déroulent pendant la période de l’occupation allemande, le personnage principal tombe sous le charme d’Alissa. Le personnage est diplomate et nommé attaché à l’ambassade de France à Bonn. 

Ses sentiments pour la jeune Alissa, l’épouse d’un baron prussien, sont problématique, mais ce dernier s’en souci très peu. Par la suite, il apprend qu’Alissa a rencontré son mari pendant la guerre et qu’elle est juive française. Dès lors, il se souciera très peu de ses obligations ou de son devoir et se souviendra d’un triste événement survenu à Paris une dizaine d’années auparavant. En effet, c’est cette tragédie de la Shoah en France qui occupera désormais les pensées du personnage d’Alain Duménil.

Alain Duménil est un homme d’affaires au talent certain pour l’écriture. Sa passion pour la littérature a fait naître trois romans très intéressants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *