De quelle manière le scanning laser 3D impacte sur le BIM ?

NicoleHigh techLeave a Comment

Aujourd’hui, la technique du scanning laser 3D connaît un essor fulgurant. Elle est régulièrement utilisée pour réaliser différents travaux de relevés. Dans le secteur du bâtiment en particulier, la modélisation 3D de maquettes BIM, aussi appelée “scan to BIM”, est une véritable révolution. Focus sur cette méthodologie innovante.

Tout ce qu’il faut savoir sur le scan to BIM

Un scanner 3D a pour fonction principale de capturer, dans un espace numérisé en 3D, des points de mesure. Ces derniers forment un nuage de points. Le Scan to BIM permet de créer des maquettes BIM ou numériques d’un édifice. Celles-ci sont mises à jour grâce à une empreinte représentative de la réalité. Le tout réalisé avec une précision au centimètre près. Selon les projets, deux types d’utilisations sont récurrents. Le premier usage consiste à créer une maquette numérique via une modélisation classique. Basée sur les coordonnées du nuage de points et l’empreinte, cette méthode permet d’obtenir des dimensions précises. L’autre usage consiste à mettre à jour une maquette numérique en important le nuage de points vers une maquette déjà existante. Le but est de déceler les différences ou clash entre ces deux utilisations, pour ensuite effectuer les modifications nécessaires.

Les techniques apportées par le scanner 3D ont des répercussions positives sur le Scan to BIM. En effet, le fait de pouvoir capturer plus rapidement les données 3D d’un édifice offre plusieurs avantages. Ainsi, les coûts liés aux opérations de numérisation ont considérablement diminué. Un autre avantage se rapporte à la diminution du temps d’intervention sur site, et de ce fait les dérangements qui y sont associés. Enfin, le processus de relevés d’expertise par scanning laser 3D, effectués successivement sur des sites en construction, est grandement facilité.

Le BIM, une révolution technologique

Encore peu répandu sur la scène mondiale, le BIM ou Building Information Modeling fait partie intégrante des innovations technologiques dans le secteur du bâtiment. Le scanning laser 3D est un outil technologique précieux pour recueillir des données géométriques de grande précision, riches et extrêmement détaillées. Du dessinateur au maître d’œuvre, tous les intervenants et participants à un projet BTP y ont accès. D’ailleurs, de plus en plus d’entreprises appliquent cette méthodologie aujourd’hui. Cette solution basée sur le service de modélisation 3D a changé la façon dont les ingénieurs, les architectes et autres professionnels du bâtiment créent, dessinent, bâtissent et exploitent les infrastructures et les bâtiments. Par conséquent, les professionnels du BIM sont très recherchés par les architectes, les constructeurs, les organismes de rénovation, etc.

Réaliser un projet d’ouvrage BTP n’est pas de tout repos de par les nombreuses difficultés qui y sont rattachées. Il est donc préférable de recourir à un bureau d’études bim. D’ailleurs, c’est le BIM Manager qui se charge de modéliser la future habitation. Une agence 3D BIM dispose de toute l’expertise pour concrétiser un projet de construction. Par exemple, elle est apte à générer des versions numériques des différents types de construction. De plus, elle répond à tous les besoins de relevé 3D en bâtiment par le biais du scanning laser 3D. Enfin, elle est experte dans la numérisation globale de l’environnement, comme un quartier entier, un terrain à construire, des routes, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *