Le système d’information géographique (SIG) : un outil moderne pour de nombreux professionnels

Grâce à l’évolution de la technologie, de nombreux nouveaux outils de relevé et d’analyse de données géospatiales ont fait leur apparition. Leur utilisation commence aujourd’hui à se vulgariser, avec des impacts qui se font ressentir dans la vie quotidienne. Les SIG sont une véritable révolution que différents secteurs ont la possibilité d’exploiter pour leurs activités.

Ses principales caractéristiques

La cartographie par système informatique devient aujourd’hui plus qu’indispensable pour le développement de nombreux projets. C’est justement l’une des principales utilités du SIG. Il s’agit en fait d’un ensemble de technologies qui permet de créer des représentations numériques précises d’environnements physiques grâce à la modulation de coordonnées géographiques. On peut alors parler d’un mélange entre un programme de gestion des informations, de conception 3D et de traitement d’images réunis en une seule interface. Cette centralisation donne également accès à de nouvelles perspectives auparavant impossibles à imaginer. Désormais, les maquettes digitales peuvent prendre une multitude de facteurs durant leur création. Cela offre beaucoup plus de visibilité aux personnes qui en font usage, souvent à des fins professionnelles. Il est ainsi plus facile de répondre à des questions complexes quant à la configuration spatiale de certains éléments ou sur l’interprétation d’images satellites ou aériennes, etc.

Un SIG peut être exploité dans plusieurs domaines. Des experts de la construction d’infrastructures en passant par les géologues et même les spécialistes de la finance peuvent tous en tirer profit. Les géants du numérique s’en servent pour apporter des fonctionnalités toujours plus avancées pour leurs produits. Dans le cas de politiques d’aménagement du territoire et d’urbanisation également, un logiciel cartographie est aussi très utile. En effet, pour le développement des réseaux routiers ou pour placer de manière optimale les bâtiments d’utilité publique comme les centres de santé, il est nécessaire de faire des analyses poussées. Autant de possibilités qui apportent de nombreux avantages pour tous les acteurs concernés.

Quels bénéfices en tirer ?

En plus de faciliter le traitement des données géographiques, l’utilisation d’un SIG possède des intérêts d’ordre financiers. En effet, les entreprises ou entités faisant appel à des cabinets spécialisés en la matière optimisent les coûts liés à la production de cartes ou de plans. Il ne s’agit donc plus de faire les choses à la main. Les dépenses de correction ou les frais de retards sont considérablement réduits. De plus, en termes de précision et de réalisme, il est vraiment difficile de faire mieux. L’apparition des scanners lasers accélère encore plus les procédures. Même un bâtiment peut être reproduit à l’identique, dans son intégralité, grâce à un outil lié aux SIG.

Par ailleurs, le nombre d’opérations nécessaire pour les traitements de données géoréférencées est aussi minimisé. Il est désormais possible de travailler sur des informations qui, en apparence, sont de natures différentes, avec un seul et unique système. Il y a ainsi de quoi accélérer la réalisation d’un projet et d’harmoniser la communication entre les métiers concernés par ce dernier. Un système d’information géographique possède également des modules de calculs très puissants permettant de faire des prévisions plus pertinentes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page