Tout comprendre sur l’isolation toiture d’une maison

LouinfoLeave a Comment

Pour vivre dans le confort total, l’isolation devient une grande nécessité. Isoler son toit permet de profiter d’une panoplie d’avantages pour la maison et pour les occupants.  Vous pouvez l’effectuer avec l’aide rassurante d’un artisan professionnel en travaux de bâtiment.  Mais, de quoi il s’agit réellement ? La réponse se trouve dans l’article suivant. Vous allez également comprendre le but de l’isolation et ses différentes formes. Il en est de même pour le choix des isolants à mettre en place et le prix de l’opération. Zoom sur l’isolation thermique de la paroi extérieure en haut d’une maison.

L’isolation toiture : que s’agit-il d’abord ?

La toiture, les fenêtres, les murs et le sol sont tous des origines de pertes thermiques dans une habitation. Isoler chacune de ces cloisons de façon optimale est donc recommandé. Mais, quoi qu’il ne soit, la priorité demeure l’isolation toiture. Cette dernière est la plus grande paroi en contact avec l’extérieur. Elle est donc à l’origine d’une déperdition de chaleur plus importante. D’une manière générale, d’autres personnes qualifient cette tâche d’être une isolation des combles. Le fait d’isoler c’est d’ajouter un matériau isolant sur une paroi. Des parois qui sont les sièges de transferts de chaleur comme mentionnée plus haut.  Si vous ne remédiez pas à la déperdition de la chaleur, vous endurez une surconsommation d’énergie. Le système de chauffage fonctionne plus pour compenser la chaleur perdue et votre facture augmentera automatiquement. La meilleure solution pour maîtriser sa consommation énergétique est l’isolation thermique. C’est une opération courante effectuée par un couvreur qualifié. Elle concerne tous types de bâtis. Elle permet de bénéficier d’une économie et d’un confort de vie en intérieur.

Le but de cette opération

La principale raison d’une isolation toiture est la réalisation d’une économie d’énergie. L’utilisation moins importante des chauffages installés dans la maison est avantageuse. Outre cela, il s’agit d’un investissement qui se rentabilise très rapidement. Vous pouvez d’ailleurs obtenir des aides de l’État lorsque vous vous lancez dans le projet. Plus exactement, dans la transition énergétique. Sachez que c’est une tâche qui a un impact sur l’environnement. Vous faites un meilleur geste envers l‘écologie en choisissant d’isoler votre toiture. De plus, elle procure une valeur ajoutée à votre patrimoine. Disposer d’une maison bien isolée est idéale pour assurer la revente de votre bien. Vous valorisez votre patrimoine en cas de location également. Le but étant de profiter d’un prix de vente plus élevée qui rentabilisera votre investissement en isolation. Pour vivre dans une habitation saine, cette opération n’est pas à prendre à la légère. Vous vous sentirez bien en hiver qu’en été par conséquent.

Les différentes formes d’isolation les plus connues

Pour effectuer une isolation thermique du toit, deux solutions sont possibles. Vous pouvez procéder, soit de l’intérieur de la toiture, soit de l’extérieur.  En effet, le choix de la technique d’isolation dépend de différents critères. Mais, principalement, il se fait en fonction de la configuration de votre toiture et de vos combles. Dans le neuf, cette isolation répond à des exigences réglementaires spécifiques. Tandis qu’en rénovation, elle est incontournable pour le confort et pour l’économie énergétique. Les deux techniques pour isoler un toit diffèrent par leur méthode de mise en place.  Par contre, les performances obtenues sont assez proches. Il est à noter que l’isolation toiture par l’intérieur est la plus courante. Elle se caractérise par la pose d’isolants entre la paroi des combles et la toiture. Le but est de former une protection entre le toit et la pièce sous les toits. Cette méthode affiche des avantages nombreux, mais comporte aussi quelques inconvénients. D’un autre côté, il y a l’isolation de toit par l’extérieur. Elle se distingue par le fait d’isoler sans perte d’espace de combles. Elle se fait généralement entre la charpente et la toiture. Plusieurs techniques sont faisables dans ce cas. On peut distinguer le sarking,  la technique des  caissons chevronnés et la méthode des panneaux sandwichs.

Le choix des matériaux isolants pour isoler un toit

Pour réaliser une isolation de toit, des matériaux isolants sont à mettre en place. Il en existe plusieurs types. Chaque isolant s’adapte à une technique spécifique. Le choix de ces matériaux dépend premièrement du budget. En effet, il est conseillé d’opter pour des isolants avec une performance intéressante. Cette dernière qui se repose sur deux critères primordiaux qui sont la conductivité thermique et la résistance thermique. Le premier désigne la faculté à laisser passer la chaleur. Avec un coefficient moins élevé, votre isolant promet une performance optimale. Tandis que le coefficient de résistance thermique d’un isolant prouve sa capacité à supporter les variations de température externe.  Un matériau est qualifié de performant quand son coefficient de résistance est supérieur à 6. Parmi les isolants se trouvant au marché figurent les isolants minéraux, synthétiques, végétaux, d’origine animale et issue du recyclage. Les plus utilisés par les couvreurs sont les isolants minéraux. Ils offrent un excellent rapport qualité et prix. Les synthétiques sont meilleurs pour une isolation par l’extérieur. Les isolants végétaux sont ceux faits à partir du bois, de liège ou de chanvre. Sachez aussi que ceux issus du recyclage du papier présentent des atouts considérables. Vous pouvez les choisir sans hésitation pour isoler votre toiture.

Le coût d’une isolation thermique d’une toiture

Investir dans un projet d’isolation de toit demande de l’argent. Plusieurs critères sont à vérifier pour connaître quel budget alloué au projet. En premier lieu, la méthode d’isolation à adopter est importante. Elle fluctue largement le prix des travaux. L’isolation par l’intérieur présente un coût différent de l’isolation par l’extérieur. Présentant chacune ses points forts et ses incommodités, elles génèrent des dépenses pas similaires du tout. Il faut s’informer auprès de votre artisan avant de faire le choix. Sinon, les techniques d’isolation prennent aussi un grand rôle dans la définition du budget. Il y a l’isolation par déroulage, par soufflage ou pose simple. Le choix de la technique influence directement le prix de l’opération. Ensuite, vous payerez suivant votre sélection d’isolants. Les différents matériaux ne valent pas les mêmes. Le tarif varie selon que vous optez des laines animales, des matériaux synthétiques ou des matériaux naturels.  Le coût de la main-d’œuvre est aussi un critère déterminant. Les professionnels proposent des prix différents en fonction de leur expertise et de leur zone géographique. D’ailleurs, chaque artisan est libre de fixer ses prix. La surface du local est également à tenir compte, tout comme les travaux annexes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *